Menu

Rechercher dans ce blog

lundi 25 avril 2016

Une belle brochette de bananes



Une belle brochette de bananes, 
Histoires des Jean-Quelque-Chose, 
Jean-Philippe Arrou-Vignod, 
Gallimard Jeunesse, 
Mars 2016, 176p+ 8p coul., 
A partir de 9 ans.

Quand j'ai commencé ma carrière de libraire jeunesse, je suis tombée sur la famille des Jean-Quelque-Chose que je ne connaissais pas du tout. Et à l'époque je m'étais totalement emballée pour ces histoires de la famille aux petits oignons. Une sorte de Petit Nicolas. Voici donc un nouveau tome de leurs aventures.

Comme d'habitude, nous avons une histoire qui se suit, découpée en chapitres. Et comme d'habitude, chaque chapitre raconte un événement bien précis. Un peu comme dans le Petit Nicolas. Un fil rouge qui passe de chapitre en chapitre, souvent il s'agit du temps (les vacances, l'école, un déménagement...), et chaque chapitre forme une entité à part entière, comme des nouvelles. Cette construction permet aux enfants de ne pas lire tout le livre d'une traite, ce qui est plutôt intéressant quand on débute dans les romans avec peu d'images. 
Cette fois-ci le fil conducteur est un appareil photo que Papa vient de s'acheter. 
On y retrouve donc des tranches de vie: l'arrivée d'un chien, la visite aux cousins, l'achat d'un bateau, les vacances au ski, la photo d'une paire de fesses anonyme...

Ce qu'il y a de bien avec la famille des Jean-Quelque-Chose c'est ce côté doux et sucré des souvenirs d'enfance réalistes. On s'imagine très bien, à la lecture, Jean-Philippe Arrou-Vignod avoir vécu ces événements, et être le Jean-C de l'histoire. C'est mignon, c'est gentil. Le livre idéal à proposer aux grands-parents qui veulent offrir un livre "bien écrit ou un classique" à leurs petits enfants. Après il y a tout de même un côté vieillot qui m'a sauté aux yeux. Le vocabulaire employé, les tournures de phrases... Ce ne sont pas uniquement des souvenirs des années 50-60. Ce roman aurait très bien pu sortir à l'époque. Il y a un aspect un peu suranné qui m'a surprise. Je n'avais pas ce souvenir là. Sans doute ai-je lu beaucoup d'autres choses très différentes durant ces 5 années, et ai-je pu voir la différence. 

Pour conclure je dirais qu'il s'agit là d'un roman sympathique, mignon et charmant, mais ce charme un peu désuet m'a moins séduit que les fois précédentes. En tous cas vous pouvez être certain qu'en offrant ce livre vous n'offusquerez aucun parents et ne traumatiserez aucun enfant! Du classique dès sa sortie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!