Menu

Rechercher dans ce blog

mardi 1 octobre 2013

Memento

Effacée, Teri Terry
La Martinière Jeunesse, 384p.
 
 
Dans une Angleterre un peu futuriste, la vie semble beaucoup plus sereine qu'aujourd'hui. Enfin semble seulement.
Les jeunes criminels de moins de 16 ans ne finissent plus en prison, et ne sont plus condamnés à rester des délinquants. La société leur offre en effet une seconde chance. On efface leur mémoire, mais aussi leur personnalité. Une mise à zéro, un séjour en hôpital pour réapprendre les règles et une réinsertion dans une famille qui se chargera de les élevés pour qu'ils deviennent de bons citoyens qui ne peuvent plus faire de mal. D'ailleurs pour leur éviter toute colère, tristesse, ou envie de blesser leur concitoyens, un bracelet est relié à leur cerveau, le Nivo. Il permet de voir à quel degré de sérénité et de bonheur ils sont. Mais il permet aussi de les contrôler. Pas de possibilité de l'enlever avant sa majorité sous peine de se griller le cerveau. Un accès de colère? Leur Nivo chute jusqu'à les faire tomber dans le coma. Et s'ils ne reçoivent pas rapidement une injection de Produit du bonheur, ils risquent de devenir des légumes. De quoi en faire de sages petits sujets.
Mais dans cette société où tout est contrôlé, certaines anomalies apparaissent. Notamment Kyla. Quels sont ces rêves qui hantent ses nuits? Des cauchemars issus de son imagination ou des réminiscences de sa vie avant de devenir une Effacée? Comment se fait-il qu'elle sache dessiner si bien? Et conduire? Et pourquoi peut-elle se mettre en colère sans que cela n'affecte son Nivo?
 
 
Rien n'indique sur la couverture de ce roman qu'il s'agit d'un tome 1. Et pourtant si. Autant vous prévenir tout de suite, sinon on se retrouve comme deux ronds de flan à la fin du roman. Mais ouf rassurez-vous, l'auteure ne va pas nous laisser sans plus de réponse.
 
Dans ce premier tome l'intrigue est surtout centrée autour de la quête d'identité de Kila. Elle cherche à comprendre ce qui lui arrive. Non pas quelle cherche a retrouver sa vie passée, mais vraiment à comprendre. Pourquoi ces rêves? Pourquoi ces automatismes? En temps qu'Effacée elle n'est pas censée avoir de telles pensées. A un âge où la construction de soi est la part la plus importante de sa vie, elle a besoin de réponses.
Au delà de cette intrigue se met en place tout un univers. Une société contrôlée, des informations mensongères, une mère adoptive énigmatique, un médecin suspicieux. Kyla est une sorte de rat de laboratoire, contre son gré, et elle n'en n'a que très peu conscience.
 
C'est un roman bien construit, agréable à lire. L'héroïne y est partagé entre de nombreux sentiments. Mais elle ne cherche pas la révolte. Il semble pourtant qu'elle soit le pilier d'une révolution montante. Il lui faudra donc faire des choix. Entre la préservation de soi et l'intérêt du plus grand nombre.
Une intrigue bien menée et une héroïne attachante. Rien de mieux attendre la suite...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!