Menu

Rechercher dans ce blog

samedi 22 février 2014

Starters

Starters, Tome 1, Lissa Price
R, Robert Laffont, 456p.
 
Cela faisait un moment que j'étais intriguée par ce dyptique publié dans la collection R dont la 4è de couverture ne dit pas grand chose. Jugez par vous-même:
 
"Vous rêvez d'une nouvelle jeunesse? Devenez quelqu'un d'autre.
Règles s'appliquant à la clientèle de Prime Destinations:
1- N'oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d'une jeune personne.
2- Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser.
3- Toute activité illicite entraînera l'annulation de votre contrat.
 
Le corps que vous avez loué nous appartient."
 
On voit un peu l'idée mais sans plus.
Nous sommes aux Etats-Unis, dans un futur étrange. Une guerre bactériologique a tué une très grande partie de la population. N'ont survécus que les personnes qui avaient été vaccinées contre les spores envoyés par missiles par les ennemies. Ne restent donc que ceux qui étaient considérés comme les populations à risque: les enfants, et les personnes âgées. Et quand je dis âgées.... Les progrès de la médecines ayant réellement existés, les personnes âgées les plus jeunes sont quasi centenaires, les plus vieilles ayant dépassées les 200 ans.
Face à la peur des jeunes, les vieux, appelés les Enders, ont instaurés un état totalitaire, interdisant aux jeunes de travailler avant leurs 19 ans. Ceux qui n'ont plus de grands parents se retrouvent dépossédés des biens de leurs parents, sans aucun droit, ils sont présentés à tous comme des parasites. Certains sont enfermés dans des "hôpitaux", et corvéables à merci. D'autres tentent de survivre comme ils le peuvent en squattant, volant leurs moyens de subsistances en attendant des jours meilleurs.
Callie, 16 ans, fait partie de cette seconde catégorie de parias. Avec son petit frère de 7 ans, et un ancien voisin, Michaël, ils tentent de survivre au jour le jour. Mais les ennuis de santé du jeune Tyler poussent Callie a trouver un avenir plus stable. Elle décide donc de se rendre chez Prime Destinations, une société un peu secrète, qui contre rémunération très intéressante va utiliser son corps. Après relooking, et opération par laquelle on lui implante une puce dans le cerveau, son corps devient la location de riches femmes âgées prêtes à tout pour retrouver leur jeunesse. Au bout de trois location, Callie est libérée de son contrat, et doit rejoindre sa vie avec beaucoup d'argent. Mais rien ne se passe comme prévu.
 
Sans mentir, c'est plutôt sympa comme roman. Je n'ai pas adoré, mais j'ai passé un très bon moment de lecture. Le thème est plutôt original. Cette recherche de la beauté et de la jeunesse éternelle par le biais non plus de chirurgie esthétique, mais par l'utilisation directe du corps de quelqu'un d'autre. Cette fois cette recherche est poussée à l'extrême. Mais cette technique fait froid dans le dos. Car si n'importe qui peut vivre à travers le corps d'un autre, cela peut engendrer des dérives et des desseins bien plus atroces que juste l'envie de retourner en boite de nuit, ou de refaire du surf à 150 ans. Et c'est face à ce genre de desseins que Callie et sa locataire vont devoir faire face.
 
A la fin de ce premier volet, de nombreuses questions restent en suspend, qu'il me tarde de résoudre à la lecture du second tome.
Merci aux éditions Robert Laffont pour cet envoie!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!