Menu

Rechercher dans ce blog

dimanche 10 février 2013

Fais toi peur...




Ippon, Jean-Hugues Oppel
Syros, 84p.

Lorsque j'étais jeune, plus toute à fait une enfant mais pas encore une ado, Bayard sortait une nouvelle série totalement révolutionnaire qui m'a rendu accro, comme de nombreux autres dans le monde, Chair de poule. Si vous êtes de ma génération, forcément vous avez, vous aussi, aimé frissonner en lisant ces romans fantastiques à suspens. Et peut-être même avez vous poussé le vice, comme moi, à trembler devant la série télé Fais-moi peur!

Syros, dans cette nouvelle collection Fais-toi peur!, réédite des romans de sa collection Souris Noire, pour faire trembler la jeune génération. Mais là attention, pas de fantastique, pas de situation abracadabrantesque!

Dans Ippon, Sébastien passe la soirée dans son pavillon avec sa baby-sitter, Justine, pendant que ses parents sont sortis diner chez des amis. Une soirée des plus banales, dans une banlieue banale. Rien de très angoissant me direz-vous. Après avoir regardé le match de foot à la télé, il se couche, et c'est là que tout dérape. Justine, qui était descendue lui chercher un verre d'eau, ne remonte pas. D'ailleurs il n'y a plus un bruit dans la cuisine. Que se passe-t-il? En allant à la cuisine pour comprendre, Sébastien trouve le corps sans vie de la jeune fille. Un dangereux maniaque s'est introduit dans la maison. La soirée devient désormais une lutte pour la survie!

Brrrr... Le fait que la situation soit si banale au départ et dérape de la sorte est particulièrement effrayant. Cela peut donc arriver à tout le monde. La banalité n'est pas une sécurité! 
Jean-Hugues Oppel use de moyens d'écriture parfaitement efficace pour faire monter la tension et la peur. Des phrases qui s'accélèrent, des accumulations, des virgules, qui rendent la lecture plus hachée, coupée, comme si nous avions nous aussi le souffle plus court. 

C'est efficace et cauchemardesque! 
A lire avec plaisir et angoisse à partir de 10 ans!

    


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!