Menu

Rechercher dans ce blog

mardi 26 juillet 2016

Le garçon qui jouait à la poupée

Le garçon qui jouait à la poupée, 
de Roger Judenne, chez Oskar éditeur, 
48p, Juin 2016.
A partir de 7 ans.

Mattéos est nouveau. Mais il se fait rapidement des amis, d'autant plus vite qu'il est fort au foot. Seulement voilà, pour son anniversaire dans sa liste de cadeaux, au milieu des ballons de foot, dragon cracheur de feu, épée de chevalier ou hélicoptère télécommandé, il demande aussi une dînette, une poupée, des perles de rocaille ou un petit poney à longue crinière... Alors là c'est la stupeur! Pourquoi Mattéos voudrait-il des jouets de fille? Parce que, pour lui, le monde n'est pas coupé en deux. On peut être un garçon et aimer jouer à la poupée. On peut être une fille et aimer jouer au foot.

Ce roman est très intelligent. La maîtresse joue un rôle central pour montrer aux enfants à quel point les préjugés et la gentrification sont stupides et d'un autre temps. Une belle leçon, très utile à notre époque où, plus les années passent, plus on divisent les enfants selon leur sexe. Un combat loin d'être terminé mais Roger Judenne offre une belle pierre à l'édifice avec  ce petit roman engagé.
Un bel outil pédagogique pour les élèves dès le CP.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!