Menu

Rechercher dans ce blog

jeudi 2 juillet 2015

#EnjoyMarie

#EnjoyMarie, Marie Lopez, 
Anne Carrière, Mai 2015
224p.

Bon j'avoue j'ai fais ma curieuse!
A la sortie de ce livre j'ai vu débarquer à la librairie des dizaines de jeunes filles en fleurs que je n'avais jamais vu auparavant (même pas pour les commandes de manuels scolaires ou de lectures imposées par la prof de français). Toutes ne voulais que ce livre.
Classé n°1 des ventes dès la semaine de la sortie, je pense que nous sommes nombreux en France en ce moment à le vendre par palettes entières! Invitée dans toutes les émissions, Marie, alias Enjoy Phenix sur Youtube fait le buzz.
Alors pour savoir ce qui fait tant vibrer toute une génération j'ai plongé mon nez dedans.

Pour ceux qui ne connaisse pas Enjoy Phenix, elle a 19 ans, parisienne, mais aujourd'hui lyonnaise, elle poste régulièrement des vidéos sur sa chaine Youtube, dans lesquelles elle donne des conseils mode, beauté, devoirs d'école et tout le tralala.
Voici son autobiographie (oui! A 19 ans elle semble déjà en avoir des choses à nous raconter pour faire des vidéos + un bouquin!!!).

Autant vous le dire tout de suite, ce livre est d'un chiant. Non pas que je sois trop vieille (quoique sans doute. Il me semble que passé 13 ans ça doit plus trop trop intéresser mais bon), mais je pense être réaliste.
On commence d'abord le livre par un chapitre qui ne sert à rien, sinon a nous faire rentrer dans l'intimité de Marie. Elle a envie d'écrire, trouve ça cool et pense sans doute avoir du swag grâce à son style, mais même dans un roman Harlequin on trouve de meilleures descriptions et métaphores. 
Enfin, rentrons dans le vif du sujet. 
Un chapitre sur les boutons, un chapitre sur les appareils dentaires et les dents, un chapitre sur les cheveux (ENFIN!!! Depuis le début du livre elle nous le promettais ce chapitre sur les cheveux! Je pense que c'est ce qui l'intéresse le plus dans la vie ses cheveux tant elle nous en parle!), un chapitre sur le regard des autres, un sur les rumeurs, un sur les mauvaises réputations fallacieuses, un sur la popularité, puis un sur le harcèlement à l'école (le seul un temps soit peu intéressant). Bon ensuite j'ai lu l'argent de poche en diagonal, le divorce des parents tout pareil, et j'ai laissé tombé celui intitulé "La mélodie du bonheur", donc je ne sais absolument pas de quoi il parle, tout comme la partie shopping, soirées... pour aller directement à celui des premières fois (en me disant qu'elle allait sans doute donner des conseils aux filles sur le sujet du sexe, mais non rien, pas un mot. Et pourtant de l'amour et des garçons elle en parle!).
Enfin voilà. J'ai eu un moment de saturation qui fait que, je l'avoue j'ai sauté des pages.

Marie est la copine idéale. Elle parle des problèmes d'ados aux pré-ados. Et comme elle n'est pas beaucoup plus vieille qu'elles, ces dernières l'écoutent! Pourtant les conseils qu'elle donne sont les même que ceux de maman (bah oui elle a beau être encore jeune, elle est un peu rabat joie la grande sœur!).  J'y ai donc appris qu'il fallait bien se brosser les dents, ne pas trop user des couleurs et ne pas abuser du lisseur, éviter la frange même si c'est à la mode, pas demander de l'argent de poche comme les amis dont les parents ont plein de tunes, mais en demander tout de même (parce que sinon je ne pourrais pas me payer mon cookie à la sortie des cours), ah et surtout bien me démaquiller avant d'aller me coucher!
Wahou! 
Vous êtes encore là? Parce que je comprendrais parfaitement votre décrochage!


Bon d'accord il y a une partie que j'ai trouvé moins superficielle et plus intéressante que les autres. Surtout sociologiquement.
Ça y'est le monde a basculé. Désormais dans les collèges et les lycées le modèle américain avec les populaires, les inexistants et les loosers que l'on martyrise est très présent en France.
Désormais quand votre fille est en cours, elle ne passe qu'une journée dans Lolita Malgré Moi (mais si, vous savez bien, ce film avec Lindsay Lohan!).


Désormais les centres d’intérêts des ado ne tournent qu'autour de l'apparence et de l'image qu'ils renvoient aux autres. Et il faut qu'elle soit bonne pour être accepté. Fini le temps bénit de l'adolescence, période où il était possible de se chercher en tentant des coiffures improbables, en tentant des effets de look. Non désormais il faut être comme tout le monde, mais en mieux. 
Quelle horreur!
Parce que sinon tu te retrouve harcelé. Marie parle du harcèlement. Seulement a demi-mots. Elle ne raconte rien si ce n'est qu'elle a été victime. Elle raconte comment elle a fini par s'en sortir, et comment il faut en parler à ses parents. 

Bon pour clore cet article (parce que je trouve que je lui ai déjà donné une tribune bien trop grande):
N'ayez crainte, vous pouvez offrir ce livre à votre fille de 12 ans. C'est pas un très bon livre, c'est chiant au possible, mais elle aura l'impression d'avoir une grande sœur qui la comprend. De plus cette grande sœur n'est pas méchante, elle lui apportera juste les mêmes conseils que vous. Sauf que comme ça ne vient pas de maman, c'est cool et elle les suivra sans doute. 
Ce livre est simplement l'illustration de cette nouvelle génération. Hyper connectée, hyper superficielle, et qui fait souffrir les autres juste pour le plaisir et pour être dans les petits papiers des populaires.
J'ai trouvé ce livre triste et déprimant. Avec mes désirs féministes je me demande ce que va bien pouvoir devenir cette nouvelle génération de jeunes filles en grandissant...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!