Menu

Rechercher dans ce blog

dimanche 17 novembre 2013

Une autre vision de la Grande Guerre

Mauvais Genre, Chloé Cruchaudet
Delcourt, 160p.
 
Et voilà, nous approchons de 2014, et donc du centenaire de la Grande Guerre. Les livres sur le sujet pullulent déjà en cette fin d'année. Et au milieu de tous ces souvenirs de poilus, des histoires de femmes à l'arrière, etc..., cette BD.
 
Chloé Cruchaudet nous y raconte l'histoire de Paul Grappe et de Louise. Mariés au tout début de la guerre, ils se retrouvent séparés dès la sortie de la mairie. Mais cette guerre qu'ils pensaient gagner rapidement traine en longueur et tue les hommes de l'intérieur. Paul n'est pas un héro, il ne supporte pas la vie dans les tranchées, la mort, la peur, il ne veut pas faire de Louise une "bien belle veuve". Il déserte. Mais la désertion c'est le déshonneur, c'est le peloton d'exécution. Après s'être caché pendant des mois dans la petite chambre louée par Louise, il sort, un jour, au grand air, habillé en femme. Commence alors sa transformation, son travestissement pour reprendre une vie, si ce n'est ordinaire, au moins une vie de femme. Et quelle femme! Marqué par la Guerre, Paul ne peut se défaire de ses démons et sombre progressivement en se noyant dans le personnage de Suzanne Landgard.  
 
Une BD magnifique en noir blanc et rouge qui revient sur le destin véridique d'un déserteur dans le Paris de la Première Guerre Mondiale puis des années folles. Le travestissement, l'homosexualité, les dérives au Bois de Boulogne. C'est une histoire prenante et touchante, originale et sans chichi. On y découvre la vie des femmes à cette époque sombre. Un très bon moment de lecture, et un regard très original sur cette époque.
 
Une bande dessinée qui a mérité son prix Landerneau!
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!