Menu

Rechercher dans ce blog

lundi 11 novembre 2013

Traditions séculaires



 
Les pieds bandés, Li Kunwu
Kana, 128p.


Chunxiu a 6 ans quand vient son tour de se faire bander les pieds. Plus cela est fait jeune, plus il y a des chances pour qu'adulte elle ait de petits pieds. Des pieds en lotus d'or, le rêve de toute mère, pas plus de 7,5cm et tous les hommes seront à ses pieds, la petite pourra rêver d'un avenir grandiose et d'un mariage réussi. En plus si ses seins sont bien bandés il n'y aura rien à redire.
 
Au delà de la souffrance physique, ce manga nous raconte la difficulté de se retrouver femme aux pieds et aux seins bandés au moment d'un changement historique et culturel profond dans la Chine du XIXème siècle. L'arrivée de l'armée révolutionnaire, la prise de pouvoir par Sun Yat-Sen, la chute de la dynastie, la volonté de faire table rase du passé. Pour les hommes, on coupe les tresses qui montrent la richesse et l'appartenance sociale. Pour les femmes c'est plus compliqué. Comme débander ces pieds maltraités depuis leur plus tendre enfance?
Chunxiu qui devait avoir un avenir grandiose et tout tracé va devoir faire son chemin toute seule, à force de volonté et aussi, tout de même, d'effacement.
 
C'est un très beau récit sur les traditions chinoises qui nous semblent barbares. Mais combien de cultures au nom d'un idéal de beauté scarifient le corps des femmes? Ici nous suivons le destin de l'une d'entre elle. Nous nous attachons à elle et la suivons tout au long de sa vie. Malgré des graphismes qui ne m'ont pas du tout plu, j'ai été particulièrement touchée par le destin de Chunxiu et je me suis attachée à elle. Un tour de force. Car normalement en BD, si je n'aime pas les dessins, j'abandonne...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!