Menu

Rechercher dans ce blog

mercredi 13 janvier 2016

Je voyage seule

Je voyage seule, Samuel Bjork, 
JCLattès, 
Septembre 2015
512p.

En Norvège, un promeneur découvre dans la forêt une petite fille pendue à un arbre. Elle n'a pas 6 ans, porte un cartable rempli d'affaires d'école et autour de son cou la pochette plastique avec le message "Je voyage seule" que l'on donne aux mineurs pour les voyages en avion. Le commissaire Holger Munch et sa coéquipière Mia Krüger, aidés de la cellule spéciale, mènent l'enquête tambour battant, car elle ne sera pas la seule victime.

Un commissaire qui fume comme un pompier. Une ancienne flic super intuitive et observatrice qui reprends du service alors qu'elle s'était retirée du monde pour se suicider. Des personnages cassés et à fleur de peau. Une secte. Un serial killer. Des magouilles financières. Des paysages de Norvège. 
Voici un thriller venu du nord plutôt sympathique. Rien de transcendant ni de révolutionnaire dans ce roman. Mais malgré tout un polar qui nous tient en haleine durant ses 500 pages. Je n'ai pas trouvé qu'il y avait des temps morts ou des passages un peu longs. Les choses se mettent en place, chaque détail à son importance, et toutes les pièces s'imbriquent à la fin. Car les intrigues sont multiples. Les fils nombreux, enroulés comme une pelote après que mon chat se soit éclaté avec. Petit à petit les fils sont tirés, triés. Les pistes se multiplient. Et pourtant tout semble lié. 

Voilà de quoi passer quelques agréables heures de lecture, sans pour autant tenir dans ses mains un chef d'oeuvre qui va révolutionner le genre. Mais ce n'est pas ce que j'attendais de ce roman. J'en suis donc ressortie très satisfaite d'avoir comblé mes vacances.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!