Menu

Rechercher dans ce blog

dimanche 27 mars 2016

Tout va très bien madame la Comtesse

Tout va très bien madame la Comtesse, 
Francesco Muzzopappa, 
Autrement, 2 Mars 2016
264p.

Une couverture chatoyante, un titre français qui n'est pas sans rappeler la chanson de Ray Ventura et son orchestre, de quoi attiser mon désir. Et puis sur le conseil d'un de mes représentants, je me suis lancée. Et bien m'en a pris. 

Dans son grand château vide, la Comtesse Maria Vittoria dal Pozzo della Cisterna est bien malheureuse. Depuis le décès de son cher époux, son rejeton dilapide l'héritage familial aux quatre vents. Un rejeton aussi beau que bête. Pour sauver les apparences et masquer la faillite qui menace cette grande lignée Turinoise, elle s'est séparée de tous ses biens de valeur et de la quasi totalité de son personnel. Alors quand son fils, faisant fi des déboires financiers de la famille, paye une nouvelle paire de seins à sa nouvelle petite amie, et lui offre le Koh-i-Noor (un joyau inestimable, dernier bien de la lignée), c'en est trop! L'enlèvement fortuit dont elle est victime lors d'un braquage de sa banque lui offre l'occasion parfaite de fomenter un plan qui lui ramènera le diamant!

Faire rire dans la littérature ce n'est pas toujours évident. Et là, pour ma part, c'est réussi! Les personnages haut en couleurs, les situations cocasses, les rebondissements rocambolesques rythment ce roman pour notre plus grand plaisir! La verve de la comtesse n'y est pas pour rien. Et face au phrasé du jeune vendeur d'herbe qui l'aide dans sa quête d'un téléviseur, on ne peut que rire du décalage.

Il y a dans ce roman, un mélange de Tom Sharpe et de Nadine Monfils. Comme si les deux auteurs avaient décidés de travailler ensembles. Et cela nous offre un roman délicieux.  De quoi passer un bon moment de détente.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!