Menu

Rechercher dans ce blog

mardi 26 mars 2013

Verte

Verte, Marie Desplechin
L'école des loisirs, 180p.

Un petit classique de la collection Neuf de l’École des loisirs (à partir de 8 ans).
Je m'attendais à l'histoire d'une petite sorcière, mais ce n'est pas que ça.

Verte a onze ans. Sa mère, Ursule, se désespère, car dans la famille on est sorcière de mère en fille. Mais voilà, Verte ne montre toujours pas d'aptitude dans le domaine. Et elle n'en n'a pas envie. Entre les copines, l'école et les garçons, Verte veut être une fille normale. Pas de place pour la magie, les chapeaux pointus, les bocaux pleins de choses dégoutantes et autres soupes malodorantes. Mais peut-on vraiment échapper à son destin?

Car oui ce roman parle plutôt de la volonté d'être soi, de ne pas toujours devenir ce que les parents attendent de nous. Verte veut une vie normale. Alors le fait de ne pas avoir de père, d'avoir un prénom si bizarre ainsi qu'une sorcière pour mère c'est amplement suffisant! Personne ne voudrait épouser une sorcière!
Verte se cherche. Elle cherche ses racines dans la personne de son père, mais aussi dans son destin qu'elle ne peut éviter. Elle sera une sorcière quoiqu'elle veuille. Mais sa grand-mère lui montre que l'on peut être une bonne sorcière, qui fabrique des sorts qui rendent heureux. 

Un petit roman drôle et sympathique, à quatre voix, sur la quête d'identité.      

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!