Menu

Rechercher dans ce blog

samedi 16 mars 2013

La bêtise de la guerre

Waterlo & Trafalgar, Olivier Tallec
Père Castor, 64p.

Un soldat Bleu et un soldat Orange qui s'observent. Chacun retranché derrière un mur de protection. Au centre un No Man's Land...
Ils se regardent, longtemps. Ils s'occupent comme ils peuvent. Qui est Français? Qui est Anglais? On finit par oublier. Lorsque l'un regarde un escargot avec tendresse, l'autre le cuisine et le déguste. Seul moment où l'on peut leur rendre leur nationalité. 
Mais le temps est long. Un peu de sport, du jardinage, de la musique... Une guerre des tranchées d'usure. Alors de temps en temps ils se défient, se provoquent
 
  Jusqu'au jour où un oiseau bleu vient pondre un œuf du côté du soldat Orange, et quand il éclot l'oisillon est bleu et orange...

Pas de texte dans cet album illustré. C'est vraiment marrant. On se demande où l'auteur veut nous mener. La chute est vraiment très bonne. 
Les dessins, à la manière de Sempé, rajoutent vraiment au charme. 

Difficile d'accès du fait qu'il n'y ait pas de texte, je pense néanmoins que les enfants à partir de 6 ans peuvent l'apprécier. Il ne faut pas oublier que les enfants ont de l'humour, de l'imagination et que l'absurdité de la guerre  leur est tout à fait compréhensible!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!