Menu

Rechercher dans ce blog

jeudi 14 mars 2013

Arsenic et dentelles bretonnes

Fleur de tonnerre, Jean Teulé
Julliard, 288p.

Vous connaissiez Hélène Jégado? J'ai beau vivre dans le Morbihan cette demoiselle m'était totalement inconnu. Et c'est bien dommage!

Au XIXème siècle cette basse bretonne, fille d'un noble fin de lignée sans le sous, a parcouru tout le Morbihan, montant jusqu'à Saint Brieuc, pour jouer à l'Ankou. Bercée par les légendes bretonnes durant les veillées de son enfance, et voyant la peur que ce bras armé de la mort provoquait chez ses contemporains, elle a décidée de devenir cette peur. Très bonne cuisinière, réputée pour sa soupe aux herbes et son gâteau à l'arsenic, elle assassinait à tour de bras (ou de fourchette). Jeunes, vieux, riches, pauvres, enfants, femmes, curés, ... aucune distinction. La mort n'en fait pas, pourquoi aurait-elle fait des choix? 
Dans ce nouveau roman de Jean Teulé nous suivons donc les 18 années pendant lesquelles elle s'est adonnée à son passe temps favoris. Cuisiner pour tuer. Pendant 18 ans, dans ces landes peu enclines aux connaissances médicales, elle est passé presque inaperçue. Jusqu'à la provocation de trop qui l'a conduit à sa perte à Rennes. 

Jean Teulé s'en est donné à cœur joie pour notre plus grand plaisir. Il brosse un portrait attendrissant et drôle de la plus grande tueuse en série de France. "La France, je ne connais pas ce pays. C'est où? C'est loin de la Bretagne?"
Il romance les faits historiques avec sa plume légère que nous connaissons maintenant bien. Ce n'est pas de la grande littérature, mais ce n'est pas ce qu'il recherche. Il se fait plaisir et enchante le lecteur. Il peint le portrait d'une Bretagne arriérée, encore pétrie de croyances populaires. "Ça commence à me faire chier la Bretagne!..." 

Dans la même veine que Mangez le si vous voulez, on se régale. J'en reprendrais aisément une petite part. Et vous?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Mon blog se nourrit de vos commentaires, mais veillez à être respectueux!